Comme je m'en suis rendue compte un peu à la dernière minute, la préparation d'Imbolc a été faite un peu à l'instinct, et finalement c'était exactement ce qu'il me fallait je crois.

D'autant que cette année, ô joie, ô miracle, ô allégresse et cuicui dans les prairies, je n'ai pas pratiqué seule. Hallelujah ! (ou plutôt Cornes de Bouc, j'aime mieux). Mon amie apprentie sorcellière (mais déjà tellement avancée sur la Voie que finalement je n'ai pas grand chose à lui apprendre, c'est plus de l'échange d'une extrême richesse, et je suis joie jusqu'à la pointe de mes orteils bagués) est donc venue dans mon trou de Hobbit (alias mon appart) pour célébrer le renouveau de la renaissance de la vie dans son nouveau départ qui revient (on dirait un film avec Schwarzenegger). 

IMG_2708

Comme c'est mon rituel pour Imbolc préféré de moi et qu'en ce moment j'ai plus que jamais besoin d'un coup de pouce professionnel (veux me barrer veux me barrer veux me barreeeeer), nous avons fait une Croix de Lierre. Comme d'habitude, la lutte avec les branches de lierre fut ardue, sanglante et d'une brutalité bestiale (on en a un petit peu chié, quoi), mais nos Croix ont fini par ressembler à des Croix. Bon.
Comme symbole professionnel, vu que je ne sais pas où je vais (probablement un peu partout) j'ai mis ma carte d'étudiante (vu que je suis de nouveau étudiante, oui, tout en cumulant deux boulots je prépare aussi un mémoire, parce que je suis une SALE KAMIKAZE), un petit pot de la poudre que j'avais faite au mois d'août, et trois cartes de tarot (de mon mini Rider Waite que j'aime) qui symbolisent à mon sens ce que j'attends d'un métier (le Bateleur, la Roue et le Monde). Nous avons décoré nos Croix (mon amie avec des bandes de cuir et des rubans colorés, moi avec des rubans noirs et blancs et des perles en bois, je voulais quelque chose de "brut" cette année). Et j'ai fait des offrandes, pendant que mon amie faisait de même (je retrouve des lentilles encore aujourd'hui un peu partout dans mon appart) (les aléas de la pratique en intérieur) (merci vertèbres). 
Le soir, on a passé la soirée à se bâfrer de crêpes un peu loupées mais bonnes quand même tartinées d'une couche indescente de Nutella (mon amie et moi étant végétariennes, il faut bien qu'on trouve notre mauvais cholestérol quelque part) (et notre mauvaise foi, aussi) (oui, l'huile de palme ça fait mourir les grands singes, mais je me dis que vu mon régime alimentaire, pour un orang-outan tué, dix-huit poulets non consommés) (alors faisez-moi-pas-chier-avec-l'huile-de-palme) (bordel)

IMG_2673

J'ai accroché ma Croix au-dessus de mon autel, où j'avais préparé un berceau à ma petite brideàg, avec Tartanpion et une pierre issue de l'Hôtié de Viviane à Brocéliande), dans une moitié de noix de coco posée sur mon mini-chaudron rempli d'offrandes. Et le lendemain, j'ai senti que ma Croix n'était pas terminée, que je devais lui ajouter des choses. J'y ai accroché des plumes (de pigeon pour les messages, tourterelle pour le changement, et corbeau pour la sagesse), mon collier de baies de sorbier et une rune, ma rune, que j'ai tracée sur une rondelle de chêne bêtement percée d'un coup de clou (et je ne me suis même pas tapé sur les doigts avec mon marteau, je fais de très nets progrès en bricolage de rondelles de chêne). 

IMG_2677

Imbolc n'est pas encore terminé, je sens qu'il me reste encore des choses à faire (notamment au niveau des offrandes et de la dévotion, je sens qu'il me reste encore du boulot), mais j'aime cette période, cet espoir d'un printemps que l'on n'a pas eu l'an dernier et qui m'a terriblement manqué, et finalement je laisse les choses venir, au fur et à mesure ...