Ceux qui me suivent régulièrement (et ils sont de plus en plus nombreux, j'en suis la première surprise et ravie !) ont vu que ma vie est actuellement en train de changer radicalement. Changement de profession en cours, déménagement dans l'air, lente sortie d'une période de troubles et de tracas tant physiques que mentaux, bref, en ce moment, j'ai l'impression d'être un serpent se grattant sur une pierre pour s'extraire de sa vieille peau.

Lorsqu'ils muent, les serpents sont très vulnérables. Pratiquement aveugles à cause de l'opacité de la peau morte, ils cessent de se nourrir, uniquement obnubilés par la nécessité de se défaire de cette peau devenue trop petite, puisqu'elle ne grandit pas avec leur croissance, pour en laisser une autre, neuve, faire d'eux un animal grandi, plus fort, plus sain. J'ai l'impression d'être exactement dans cette phase. Rien n'a plus d'importance que ce changement, même s'il m'affaiblit et m'effraie, pour pouvoir avancer.

J'aime ce blog, je m'y suis sentie bien pendant maintenant trois ans. Mais, aujourd'hui, cette peau devient, me semble-t-il, un peu trop petite pour moi. J'ai grandi, et cet espace que j'ai aimé appartient désormais au passé, je le sens. M'y raccrocher m'empêcherait sans doute d'aller de l'avant. J'ai besoin de faire peau neuve.

Alors non, je ne vais pas m'arrêter de bloguer, je ne peux pas, j'aime trop partager des choses, et c'est devenu ma parenthèse personnelle depuis plus de six ans maintenant, si on compte Racines & Ramilles. Mais il est temps de déménager ...

C'est symbolique, un changement d'adresse, de plateforme, de nom, de décor. Au fond, je suis toujours la même, mais un peu de fraîcheur ne fait jamais de mal. Tout ce que j'espère, c'est que vous me suivrez dans cette nouvelle aventure bloguesque, et que nous aurons autant de bons moments que nous en avons eu ici ... ou même davantage !

Ce blog restera ouvert, tout comme Racines & Ramilles l'a fait avant lui, mais ...

Désormais, donc, c'est par ici que les choses se passeront : Herbwitchery !

J'espère vous y revoir très vite ! 
(et n'oubliez pas de mettre à jour vos favoris, si jamais ...)